October 12, 2017

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

L'entraînement, sa planification

April 26, 2017

Nous recherchons et voulons tous progresser. Du jour 1 où nous nous inscrivons dans une salle, un club, une association, prenons rendez-vous avec un coach… jusqu’au jour J où les échéances sont arrivées et où nous parvenons à atteindre notre objectif.

 

L’objectif est un point essentiel dans l’entraînement, mais également dans la vie de tous les jours. En effet, sans objectif(s), comment savoir où nous allons, et comment organiser notre vie ?

 

Dans un premier temps, pour établir notre ou nos objectifs, il est important selon moi, de se poser les bonnes questions :

  • Que recherchons-nous ?

  • Pour quand ?

  • Que sommes-nous prêts à mettre en œuvre ou à faire pour y parvenir ?

  • A l’inverse, que ne sommes-nous pas prêts à faire pour y parvenir ?

  • Pourquoi avons-nous de telles aspirations ?

  • Et enfin, pour qui ?

 

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, il est temps de planifier votre entraînement. Beaucoup de personnes vont vous parler de séances d’entraînement et périodes d’entraînement (que nous évoquerons prochainement dans un autre article).. Pour ma part, je prendrai la planification sous un autre aspect.

 

Je débuterai avec le REPOS, étape très importante et souvent mise en retrait lorsque sont évoqués les plannings de séances d’entraînement.

 

Concrètement, qu’est-ce que le « repos » ?

 

Récupération :

  • La récupération peut être active, passive, activo-passive, complète ou incomplète

Equilibre :

  • On parle d’équilibre physique, mental et alimentaire

Pause :

  • L’arrêt peut être total ou partiel (il rejoint la récupération)

Oxygénation :

  • L’oxygénation se joue sur plusieurs tableaux. Il peut s’agir d’une oxygénation physique, mentale, pulmonaire que l’on pratique en s’évadant, en changeant d’air et/ou en variant les activités et les moments d’entraînement

Sommeil :

  • Le sommeil doit être réparateur, qu’il s’agisse d’une sieste (sommeil partiel), d’une sieste flash (15 à 20 min), d’un cycle complet (circadien ou en décalé pour les travailleurs de nuit)

 

L’entraînement sans repos finit par faire apparaître une notion que nous évoquerons dans d’autres articles : le sur entraînement. Par contre, bien programmé, le repos optimise la réalisation de votre ou vos objectifs, amenant à une notion clé de l’entraînement : la surcompensation (détaillée dans un article à venir).

 

Vous l’avez compris, le repos est primordial en phase d’entraînement, ne le négligez pas…

 

@Patrice PAUL

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 by Patrice PAUL